Conférence nord-américaine 2016 de l’AIP2

IAP2_Conference_FRAlors … était-ce une simple question rhétorique?

Il semble que 241 personnes travaillant dans le domaine de la P2 n’étaient pas de cet avis, puisqu’elles étaient présentes lors d’une conférence qui affichait complet au Sofitel de Montréal, en septembre. Venues du Canada, des États-Unis, de l’Australie, de la France et de la Suisse, elles ont tenté de trouver des réponses à cette question et aux autres sous-thèmes proposés, tels que « Pourquoi les gens devraient-ils s’y intéresser? », « Comment pourrions-nous faire en sorte que plus de gens s’y intéressent? » et « Que se passerait-il si les gens cessaient de s’y intéresser? ».

img_8172Dès la séance d’ouverture, présentée sous forme de world café sur ce thème, et tout au long des séances traitant de sujets tels que l’engagement des collectivités autochtones, la dynamisation de processus de P2 à l’aide de communications plus captivantes et la mise en application de principes de participation publique à la suite de la catastrophe survenue à Lac-Mégantic, tout comme dans les discours des conférenciers invités, la conférence a su trouver des réponses à ces questions et lancer de nouvelles discussions.

Il va sans dire que cette conférence a permis de mobiliser une quantité de connaissances exceptionnelle. Pour ceux qui n’ont pas pu y assister, nous avons publié en ligne les différentes séances présentées tout au long de l’événement, ainsi que les ressources, les diapositives et les descriptions des séances. Vous trouverez également en ligne les vidéos de nos deux conférenciers invités, J-P Gladu, du Conseil canadien pour le commerce autochtone, et Dicki Chhoyang, anciennement membre de la première Administration Centrale Tibétaine.

img_8138Ce fut un événement très agréable, une occasion de discuter des enjeux qui nous préoccupent, de renouer avec d’anciens amis, de faire de nouvelles connaissances et de se ressourcer en côtoyant des gens qui partagent notre passion de la P2. Et puisque l’événement était organisé à Montréal, ville cosmopolite par excellence où tout est sans cesse en mouvement (à l’exception de la circulation sur la rue Sherbrooke!), les participants ont pu profiter d’une foule d’activités dans leurs temps libres.

Bien entendu, rien de tout cela n’aurait été possible sans le travail des bénévoles. En effet, quelque 45 personnes ont œuvré au sein du comité directeur, du comité de programmation et du Comité Saint-Laurent – responsable des événements locaux liés à la conférence, et ont apporté leur aide tout au long de la conférence, à la table d’inscription et dans de nombreuses autres occasions. Nous sommes très reconnaissants envers chacune de ces 45 personnes et souhaitons les remercier chaleureusement pour toutes les heures qu’elles ont consacrées à cette conférence.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s